Stage d’ IMMERSION EN CNV

 

"S'engager dans la Nonviolence avec la CNV"

 

Du dimanche 7 juillet 17h au dimanche 14 juillet 2019 12h
Moulin de Chaves, 24640 Cubjac (Dordogne)

https://www.moulindechaves.org/?lang=fr

Animé par Pierre Muanda, Marie-Louise Sibazuri, Kevin Dancelme, Pascale Molho, et Fleur-Nathalie Yassinguézo, formateurs certifiés du CNVC.

Renseignements et inscriptions : ACNV Secrétariat, 3 place Jean Jaurès, 42000 Saint Etienne

Tél - 09 70 44 66 09, 07 71 79 51 24

Courriel : acnvfrance(at)gmail.com

http://cnvfrance.fr

Pourquoi  ce stage d’immersion?

 

 

 

Au delà d'un langage qui nous invite à mettre notre attention sur les besoins pour permettre des relations où chacun puisse être entendu et s'épanouir, la CNV nous propose de radicalement examiner chaque dimension de notre vie pour repérer où nous participons à un paradigme de domination, et comment créer le monde dans lequel nous rêvons de vivre. Ce faisant nous découvrons que le "paradigme chacal" ne se situe pas seulement dans notre langage, mais qu'il est présent dans le récit du monde que nous portons, dans nos modèles éducatifs, nos institutions, et dans nos relations au pouvoir, à l'argent, à la nature et bien sûr les uns aux autres et à nous-mêmes. Alors, sans tomber ni dans l'intransigeance ni dans le fatalisme, la CNV nous invite à faire le "plus petit pas possible " en direction d'une libération à la fois individuelle et collective, les deux étant perçus comme indissociables du fait de notre interdépendance. Ce stage a pour intention de replacer la CNV dans le contexte du mouvement plus large de la nonviolence.

 

 

 

Vivre le changement de paradigme que propose la CNV à travers la prise de conscience:

 

-       de notre aspiration profonde pour cette vie, ce monde (quelle vision je porte?)

 

-       de ce qui limite notre capacité à vivre la paix - de nous à nous, dans nos relations, dans les communautés et systèmes où nous évoluons

 

-       des pouvoirs et privilèges dont nous bénéficions,

 

-       du confort auquel il nous est difficile de renoncer

 

-       des systèmes auxquels nous participons qui entretiennent le modèle de domination

 

-       de notre puissance de contribution

 

et l’entraînement à un mode de fonctionnement en accord avec la vision de Marshall d’un monde où les besoins de chacun seraient satisfaits.


De quoi s’agit-il ?

 

 

 

Vivre ensemble: une expérience de vivre ensemble avec les outils de la CNV:

 

Ce stage en immersion offre une occasion unique pour vivre ensemble, dans l’authenticité et la sécurité, les différences comme une richesse et non plus comme un obstacle et aussi pour se laisser bousculer en s’appuyant sur les concepts de la CNV et des outils d’intelligence collective.

 

 

 

Apprendre de chaque situation: Une pédagogie interactive et évolutive

 

Des ateliers (sur des fondamentaux de la CNV, des jeux de rôles…) seront proposés en fonction des besoins identifiés pour être plus à même d’être acteur de non-violence. Les séances en plénières seront l'occasion de vivre et de développer des compétences d'intelligence collective (prise de décision, médiation, facilitation de la convergence...). Nous avons confiance que les apprentissages se feront autant lors des ateliers à thèmes (jusqu'à 4 proposés en parallèle, 2 fois par jour... il faut alors choisir!) pour revisiter les fondamentaux ou approfondir un thème, que lors des séances plénières et des temps de vie collective (une période de travail en conscience quotidienne, les temps de pause, les soirées, une demi-journée libre). Le stage comportera aussi du jeu et de la détente comme des ingrédients  essentiels pour les communautés résilientes que nous souhaitons jardiner. Il y aura de multiples occasions  de partager nos richesses (musique, danse, contes, etc.) et les défis de vivre et travailler ensemble. Apportez vos instruments et vos talents!

 

 

 

Être acteur: un laboratoire pour augmenter notre capacité à être acteur de la nonviolence dans le monde.

 

Nous partirons d’exemples et témoignages concrets, pour nous donner du soutien mutuel et   repartir inspirés quand à la manière d’être efficaces et inspirants dans le monde

 

 

 

Nous aborderons les applications de la CNV dans les domaines dans lesquels nous sommes susceptibles d’agir afin de  sortir de l’impuissance.

 

 

 

Nous souhaitons mettre l’accent sur trois dimensions:

 

1) reconnaître ce que chacun de nous a déjà accompli pour contribuer à la paix, souvent sans s’en rendre compte.

 

2) prendre conscience des pouvoirs et privilèges dont nous bénéficions, et la manière dont nous les utilisons pour contribuer à un monde dans lequel les besoins de chacun sont pris en compte

 

3) identifier les endroits où nous pouvons nous impliquer davantage: où est mon champ d’action, de quel soutien ai-je besoin pour agir, dans le champ sociétal ?

 

 

 

Une occasion concrète d’expérimenter et d’intégrer les impacts de la CNV sur notre posture, sur notre environnement, sur un collectif de personnes partageant une même intention!

 

Encadrement pédagogique

Marie-Louise Sibazuri, formatrice certifiée par le CNVC

Belge d’origine burundaise, je suis née  dans un pays à la beauté époustouflante, avec une population calme et bienveillante mais qui sombre, parfois, dans des conflits fratricides d’une violence inouïe. C’est sans doute cette situation qui m’a poussé très jeune à m’intéresser à la problématique du conflit et à la manière de participer à la recherche de solutions non violentes. Car, comment dans un pays où la parole est au centre de tout, où la paix fait office de salutation au quotidien, les gens peuvent en arriver à des situations aussi extrêmes? Puis, l’âge aidant, j’ai compris que même en dehors des conflits d’envergure, les petites mésententes du quotidien peuvent générer des situations très inconfortables. Et qui peuvent mener à des ruptures qui auraient pu être évitées. J’ai donc décidé d’amener ma petite pierre à l’aide des outils dont je dispose: le théâtre, le conte, le chant, la poésie… et la recherche d’expériences d’ici et d’ailleurs. C’est ce dernier volet qui m’a conduit à mon coup de foudre : la CNV.

Pascale Molho, formatrice certifiée par le CNVC

 

Après avoir exercé la médecine pendant près de 20 ans en milieu  hospitalier, la Communication NonViolente est venue répondre à ma  quête d’une compréhension toujours plus profonde de l’humain et du  soulagement de la souffrance. Soigner les relations, prévenir la souffrance au travail et soutenir les équipes, est un  prolongement naturel à ma vocation de soignant. Je me consacre depuis 15 ans à la formation et à l’accompagnement de  publics variés, tels que les acteurs de la santé, le secteur social ou en entreprise, afin  que chacun puisse retrouver sa liberté d’être et sa puissance d’action.

Pierre Muanda, formateur certifié par le CNVC

Psychopédagogue, spécialisé en formation d’adultes et formateur certifié par le CNVC ; nourri par des multiples expériences de formation tant en communication interculturelle qu’en Communication NonViolente dispensées en alternance entre l’Afrique et l’Europe ; j’ai l’élan de partager ce potentiel afin de mieux savourer la vie et de nous la rendre plus belle les uns les autres dans un monde de plus en plus multiculturel.

 

 

Kevin Dancelme, formateur certifié par le CNVC
" J’anime des stages tous publics d’introduction à la CNV, d’approfondissement, des stages sur des thèmes qui me passionnent (Se libérer de la colère, Se libérer de la culpabilité et de la honte, Couples conscients et relations vivantes, parentalité) ainsi que des formations professionnelles pour enseignants et pour soignants (surtout en EHPAD, où je rencontre un public qui me touche particulièrement). Depuis 2004, je pratique la méditation Vipassana, dans les lignées de S.N. Goenka et de la tradition Insight méditation. Je suis aussi depuis 2009, passionnément engagé dans l’Approche Diamant de A.H. Almaas. Je vis en Dordogne avec ma femme Elizabeth et nos 2 enfants, Lucien et Noa. Je suis passionné par l’art de la facilitation de groupe, l’exploration de la présence via des pratiques d’investigation, et la pratique de la CNV à travers le corps et le jeu, autant de thèmes que je me réjouis à l’avance de partager avec vous!

 

5ème formatrice surprise!

" J'aimerais que nous créions la paix à trois niveaux, et que chacun soit équipé pour cela. Tout d'abord, en nous-même. C'est-à-dire, par exemple, savoir comment être en paix avec nous-même lorsque nous avons été moins que parfait. Comment apprendre de nos limites sans nous critiquer ou nous punir. Si nous n'arrivons pas à faire cela, je n'ai pas beaucoup d'espoir quant à notre capacité d'amener la paix dans le monde.  Puis, entre les personnes. La Communication Nonviolente montre comment trouver la paix en soi et en même temps comment créer une qualité de relations permettant à l'élan naturel de contribuer et à la compassion de prendre place. Enfin, dans nos systèmes sociaux. En examinant les structures que nous avons créées, structures gouvernementales et autres, et en réfléchissant à si elle soutiennent des relations de paix entre nous, et si non, transformer ces structures. "

 

 

 

Marshall B. Rosenberg